UWB : Préparez-vous au successeur du bluetooth

publishedover 1 year ago
3 min read

Chers amis,

Apple prépare depuis plusieurs années le grand lancement du successeur du bluetooth.

Il s’agit de la technologie UWB pour Ultra-Wideband pour les connexions de courte-portée.

Lancement imminent

Des puces UWB sont déjà présentes dans les iPhones depuis plusieurs années sans qu’elles soient utilisées. Mais Apple préparait le terrain de façon à ce que la technologie soit compatible avec un maximum d’appareils.

D’après les analystes, Apple pourrait lancer le premier accessoire UWB, les AirPods Pro 2 en 2022. Et comme souvent avec Apple, dès le lancement, on imagine que tous les autres constructeurs se précipiteront dans la brèche.

Dès 2023, nous serons probablement cernés de puces UWB dans les nouveaux téléphones, les ordinateurs, les écouteurs sans fil, etc.

En effet, vu les avantages annoncés, le monde risque de se jeter sur l’UWB.

En quoi l’UWB dépasse le Bluetooth ?

C’est toujours la même histoire – vous connaissez les principales motivations à passer à une nouvelle technologie :

  • Plus de puissance (l’UWB a une portée encore plus grande que le Bluetooth) ;
  • Plus de données transmises (2 mégabits/seconde en Bluetooth [source], et 27 mégabits/seconde avec l’UWB [source], ce qui permet notamment une meilleure qualité audio) ;
  • Plus de fiabilité (avec l’UWB la stabilité de la connexion progresse et le temps de latence divisé par 100 par rapport au Bluetooth [source]) ;
  • Plus sûr (l’UWB est capable d’une encryption 32-Bit contre 16-Bit pour le Bluetooth [source]) ;
  • Moins de consommation énergétique (UWB est annoncé comme moins gourmand que le Bluetooth).

Il faut dire que les gens qui utilisent le Bluetooth au quotidien (avec leurs AirPods ou autres) connaissent bien les frustrations de cette technologie :

Malgré les nouvelles itérations du Bluetooth, comme le Bluetooth 5.0, il reste connu pour son instabilité (il se déconnecte souvent). Connu pour sa lenteur à se connecter aux autres appareils. Connu pour pomper la batterie. Et connu pour offrir une mauvaise qualité de microphone.

Pas facile de lutter contre l’UWB qui paraît être meilleur en tous points (même l’économie d’énergie et la sécurité). Jusque-là, je me dis que le tableau n’est pas tout noir, mais il reste à découvrir les canaux couverts par l’UWB. Et ainsi voir les conséquences sur le brouillard électromagnétique.

Comment fonctionne l’UWB ?

L’UWB est très proche du bluetooth et du Wi-Fi comme l’indique le diagramme ci-dessous :

L’UWB a une puissance très faible, à peine plus forte que le bruit de fond (noise floor). C’est donc, une technologie “discrète”.

En contrepartie l’UWB émet entre 3,1 GHz et 10,6 GHz, ce qui la rapproche de la 5G également.

Comme avec la 5G, on pénètre un nouveau spectre d’émission qui n’était pas utilisé en masse jusqu’à aujourd’hui.

Autrement dit, on va ajouter une couche supplémentaire de brouillard électromagnétique…

L’UWB ne fonctionne ni pas amplification de fréquence (comme la radio AM), ni par modulation de fréquence (comme la radio FM), mais par pulsations :

Ces pulsations peuvent être très rapprochées (de l’ordre de 2 ms).

Là où le Bluetooth utilise un canal large 2 MHz et le Wi-Fi un canal large de 22 MHz, l’UWB utilise des canaux immenses : entre 500 MHz et 1GHz. D’où le spectre entre 3,1 et 10,6 GHz.

Pourquoi seulement maintenant ?

La technologie UWB existe depuis des années, puisque les puces sont déjà dans les iPhones récents.

Néanmoins, il existe des freins importants à l’adoption d’une nouvelle norme. En l’occurrence, le Bluetooth est bien installé.

Comme souvent par le passé, Apple qui produit à la fois les appareils, les puces, et les logiciels, est l’un des seuls acteurs à pouvoir faire se risquer à un saut vers une nouvelle technologie/tendance.

Mais soyez assuré que Samsung et les autres sont prêts à dégainer [source].

Qu’apporte réellement l’UWB ?

J’ai beaucoup cherché, je ne vois pas d’application révolutionnaire.

On parle de localisation plus précise de l’ordre du centimètre pour :

  • Être guidé dans un aéroport ;
  • Avoir une meilleure qualité audio sur les casques et écouteurs sans fil ;
  • Retrouver un objet perdu ou sa voiture dans un parking ;
  • Être guidé vers un tableau précis dans un musée ;
  • Trouver un produit spécifique au supermarché ;
  • Retrouver un proche dans une foule ;
  • Rendre plus sûr le verrouillage et déverrouillage de sa voiture en gardant la clé dans sa poche (la technologie actuelle étant connue pour être facile à pirater) ;
  • Permettre à la caméra de mieux suivre la balle dans les sports télévisés (l’UWB est déjà utilisée pour mieux filmer le football américain).

Ce sont toutes des améliorations incrémentielles de technologies existantes, mais rien de révolutionnaire.

Dans les documents existants, je n’ai rien trouvé sur la sûreté sanitaire de l’UWB et les conséquences sur nous et sur la nature.

L’UWB paraît futile par rapport aux potentiels effets néfastes sur notre bien-être au quotidien.

À bientôt,

PS : Pensez-vous qu’il faille préparer des actions contre le déploiement de l’UWB ? Si oui, merci de me le dire en commentaire ici.


Bonjour, je suis Greg Previn.

En me lisant, vous apprendrez à prendre soin de votre hygiène électromagnétique, pour vous, mais aussi pour vous proches.

Read more from Bonjour, je suis Greg Previn.